Run Have Fun Etc.

Rédactrice web: traversée du désert…

 "Je ne sais pas, je ne sais plus."

 

C'est sur une jolie réplique de José que je commence ce post mi-figue mi-raisin.

 

En pleine tempête au sens propre (y a Zeus qui pousse le bouchon un peu trop loin Maurice) comme au figuré, ayant reçu ma énième réponse "bateau" quotidienne de trop, indispensable d'exulter.

 

Mieux vaut en sourire!
Après les Mémoires d'une Grosse, les Déboires d'une Débutante.

En me déclarant Rédactrice web et autres contenus en freelance (j'ai créé ma microentreprise le mois dernier), j'étais consciente que je commençais une longue traversée du désert.

 

Je commence une loooongue traversée du désert...

Le marché est saturé, à la base, je suis infirmière pas
Community Manager, mon réseau est peu développé.
Je n'ai pas de formation particulière, néanmoins je sais m'adapter rapidement, je me dis toujours que "Quand on veut... On peut".

Cultivée, je ne me considère pas non plus au dessus du panier de crabes, je n'ai pas le mutisme d'une carpe.
Je ne possède pas un QI d'huître, il est fort possible toutefois, que de temps à autre je puisse balancer une paire de perles, la ressemblance s'arrête là.

 

Je pensais (c'est encore le cas) réunir mes passions: le sport, les sorties, les voyages, la nutrition, le bien-être, la naturopathie, mon blog, les expériences, l'écriture...
Des prises de contacts, des réponses parfois, des touches, l'ATTENTE.

 

RIEN.

 

L'ESPOIR et puis TOUJOURS rien.

Impression de tourner en rond dans une boîte carrée... On ne se disperse surtout pas!

Pas de contrat, pas de partenariat.

(Pas de bras, pas de chocolat)

Frapper aux bonnes portes; pas trop fort, pour ne pas heurter... Mais assez pour être entendue!

Taper aux bonnes portes.
Avec mon profil, beaucoup sont fermées à double tour: Ils doivent bien se marrer quand ils lisent mon courrier de démarchage!
Après réflexion, quand le-dit courrier est lu, on a déjà parcouru un sacré bout de chemin!

 

Et je persiste malgré tout à proposer mes services à pléthore d'enseignes, de marques diverses, émergentes, connues, illustres, moins renommées...
Des barres de céréales aux fringues sans coutures, du bœuf séché au matériel de fitness, du Conseil Général à la dernière Box en vogue, des soupes healthy aux crèmes de beauté bio: j'essaie partout, je ne suis pas jalouse!

 

L'obstination et la ténacité paieront un de ces quatre!

 

Ne recevoir (quand tu as une réponse, franchement, c'est déjà le paradis) que des refus.
Essuyer les "L'audience de votre blog n'est pas assez conséquente" ou encore "Votre profil nous intéresse..." avec à la suite l'inévitable "mais malheureusement" (un peu comme les résultats des challenges Running Heroes relevés mais JAMAIS remportés).

 

NE PAS BAISSER LES BRAS.

(On a déjà assez l'air con comme ça)

 

Bon, je fais quoi moi?

 

"Faut-il que je me foute à poil?"

 

 

Constat sur moi-même:
  • J'ai la quarantaine, bien qu'à peu près bien conservée, ma DLU est largement dépassée.

 

  • Résumons: Je n'ai ni le charisme, ni les excellents résultats sportifs de Sissie Cussot, nan, moi c'est la version Lolo Cuissot d'Agneau. Je ne porte pas la barbe de Yoann Stuck (faudrait essayer), tout au plus j'arbore le même bandeau que lui et je traîne un peu au Ventoux. Je ne danserai jamais comme  Enjoyphoenix, même coachée 2 ou 3 siècles par Fauve Hautot!

 

Peuchère, qu'est-ce qu'on va faire de moi?????

(qu'est-ce qu'on se poile aujourd'hui!)

 

  • Grande débutante dans le monde des WEB EDITORS, illustre inconnue: le syndrôme du grain de sable dans l'immense étendue du Gobi.

 

  • Mon blog, il est vrai me ressemble: déjanté une pointe d'humour, vrai, entier, passionné, atypique. TROP DISCRET peut-être.

  • Je ne m'imagine pas tester un produit ou un concept qui ne rentre pas dans mes valeurs, à moins d'être bluffant.
Ex: Runneuse minimaliste (drop 0mm, à 4 ça commence à piquer), tester une paire de baskets en drop 10 est inconcevable... Tant au niveau des convictions qu'organiques (j'ai dû abandonner un test longue durée il y a quelques années, mes articulations allaient rendre l'âme).

 

  • Pas assez influente sur la toile, j'assume. Je ne fais partie d'aucune Team, pas assez jeune, pas assez rentre-dedans, pas assez belle. JAMAIS retenue, "pas assez quoi!"

 

Pas assez, pas assez... Trop... Bref, jamais trop "pas assez"! Pas facile de percer, d'influencer, d'avoir l'étincelle!

  • Je ne sais sûrement pas encore comment m'y prendre, sans le savoir je dois commettre d'ÉNOOORMES fautes de débutantes!

 

Bref, je galère, MAIS je persévère.

 

Action, réaction:

 

  • L'opération "Tissage d'un réseau social plus dense" est lancée.

 

  • Un énième refus? NE PAS SE DECOURAGER, "un de perdu, 10 de retrouvés", je prospecte autour de moi, localement, en France, en Europe, sur Facebook, Instagram, tous les supports sont bons. Je découvre ainsi de nouvelles marques, de nouveaux concepts... Je maintiens le cap.

 

  • Se présenter, partout où je le peux, physiquement, virtuellement, grâce au site, aux réseaux sociaux, par un mail de présentation, par la même occasion un petit mot sur le projet de partenariat 2017 en rapport avec le planning d'activité sportive un peu fou. "Qui ne tente rien n'a rien".

Quand au départ tu n'as déjà pas grand-chose, tu as tout à gagner!

Bilan:
  • Accessoires-Running, distribuant la marque Nutrisens Sport et les lacets Xtenex me fait confiance, énorme merci, un bon début!

 

  • Quelques touches, des tatillonnages, STAND-BYE.

 

  • À force de répondre aux candidatures diverses et variées concernant le running et/ou le fitness et/ou la rando et/ou la remise en forme, J'ai été sélectionnée par Top Chrono pour participer à un stage le 1er avril (ce n'est pas une farce!) afin de devenir ambassadrice!
Olivet, c'est loin, mais j'y serai! Trop contente!

 

  • Runhavefunetc.fr est sur Hellocoton! Demandez uneardennaiseavaison!

Logo

Une multitude d'idées en germination qui ne demandent qu'à éclore dans mon cerveau hyper-oxygéné:
  • Des événements locaux de running (tous niveaux), de randonnée, d'atelier cuisine (et oui, sport et nutrition vont de paire chez-moi!).

 

  • Toujours ces bracelets "porte-bonheur" réalisés en matières naturelles et pierres semi-précieuses (turquoise, améthyste, aventurine...). La lithothérapie combinée à une tendance "ethnique classe", j'espère qu'il y en aura pour tous les goûts!

 

OUI, j'ai beaucoup d'espoir, je suis motivée, déterminée ET sympa, ça compte autant qu'un steak!

 

L'aventure continue!

 

Laurence, pour aujourd'hui j'ai fini de vider mon sac...

 

 

 

 

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

7 reflexions sur “Rédactrice web: traversée du désert…

  1. Julien Beaumont

    Bel Article, je pense qu’avant de se lancer dans le métier en tant que rédactuer web, il faut avant tout savoir maitriser les thématiques qu’il faut traiter et maitriser également les balises de Google.

    1. runhavefunetc Auteur de l'article

      On essaierait bien le Trail Des Fous, juste que cette année, fin mai ça va être juste!
      Bonne journée!

        1. runhavefunetc Auteur de l'article

          Ça serait avec plaisir. Merci!!!
          Nous essayons de réserver notre week-end. Ce n’est pas gagné…
          Je vous tiens au courant

  2. Charleston

    Hahahaha mais j’adore la conclusion (et le steak). Lache pas. Le desert c’est pas si grand tu vas y arriver !

    Quant aux boites qui se cantonnent à des profils types … C’est nul, en fait. Un jour ils comprendront (nos amis anglo-Saxons sont curieusement vachement plus ouvert sur le sujet, d’ailleurs).

    Bref, bon courage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *