Run Have Fun Etc.

Zoom sur les OLIGO-ELEMENTS

Quand j’ai débuté ma formation (toujours en cours) pour devenir Naturopathe, je connaissais déjà, comme la plupart d’entre-nous l’importance des oligo-éléments sur la physiologie de notre organisme.

 

Cet après-midi, je me suis lancée dans la rédaction d’un topo sur ces fameux oligo-éléments.

 

Au bout de quelques heures de recherches, de mise en page de mes connaissances, je n’avais pas encore pu placer mon expérience,  j’ai franchement trouvé mon article imbuvable et trop « intello ».

 

Je me suis dit:« Si je voulais des renseignements hyper-pointus là-dessus, j’irais sur un site pointu! ».

 

Pourquoi pondre un énième laïus intello et chiant sur les micro-nutriments?

 

 

oligo-élément-300x169

Je refonds complètement mes écrits et voici une version light, plus digeste!

 

C’est QUOI les OLIGO-ÉLÉMENTS?

 

Les oligo-éléments (ou micronutriments) sont des éléments minéraux indispensables au bon fonctionnement de l’organisme. Avec une masse en dessous de 1 mg/kg, ce type de minéraux doit être concentré dans de très faibles proportions car ils peuvent s’avérer toxiques en quantité trop importante.

 

Les oligo-éléments sont essentiels.
À ce titre, ils doivent nécessairement être présents dans les tissus de l’organisme en des quantités constantes.

 

Leur absence provoque des troubles physiologiques: fatigue, douleurs musculaires, baisse de l’immunité, éruptions cutanées, infections diverses, anémie…

 

On trouvera environ 80 oligo-éléments chez-nous les Humains. 16 sont primordiaux.

 

Oligo-éléments dits « essentiels » (ainsi que leurs principales actions):

 

Le Chrome (Cr)Traitement des anomalies du métabolisme du sucre, des lipides. Action sur la régulation de la faim, la prise en charge du surpoids…

 

Le Cuivre (Cu) ⇒ Anti-infectieux viral et bactérien (états grippaux), anti-inflammatoire, stimulation du système immunitaire, anti radicaux-libres (lutte contre le stress oxydatif, maladies chroniques)…

 

 

Le Fer (Fe) ⇒ Intervient dans la composition de l’hémoglobine et échanges gazeux, synthèse enzymatique. lutte contre l’anémie ferriprive…

 

Le Fluor (F) ⇒ Action sur les tissus osseux, les dents…

 

L’Iode (I) ⇒ Synthèse d’hormones thyroïdiennes (prévention de maladies cardiaques, nerveuses, Etc.)…

 

Le Molybdène (Mo) ⇒ Action sur le métabolisme enzymatique, détoxyfiant de l’organisme, croissance osseuse et dentaire…

 

Le Sélénium (Se) ⇒ Anti radicaux-libres, anti-vieillissement, anti-inflammatoire. Lutte contre le stress oxydatif…

 

selenium

 

Le Zinc (Zn) ⇒ Action sur le métabolisme glucidique, lipidique et protéique, vitaminique, hormonal, sur le système immunitaire. Utilisé contre l’acné, les affecions cutanées, inflammatoires…

 

Et les oligo-éléments « potentiellement indispensables » (ainsi que leurs principales actions):

 

Le Manganèse (Mn)Anti-allergique, action sur les défenses naturelles, la coagulation, anti radicaux-libres…

 

Le Nickel (Ni) ⇒ Action sur le métabolisme des glucides et des lipides (brûle-graisses), la fonction pancréatique, hypotenseur, meilleure assimilation du Fer…

 

nickel

 

Le Lithium (Li) ⇒ Régulation du sommeil, des troubles de l’humeur et du comportement…

 

Le Silicium (Si) ⇒ Action sur les tissus conjonctifs, ostéo-tendineux, les cartilages, la peau…

 

Le Vanadium (V) ⇒ action sur le métabolisme enzymatique, normalisation du taux de cholestérolémie, potentialisation de l’effet de l’insuline…

 

D’autres oligo-éléments…

 

L’Argent (Ag) ⇒ Anti-infectieux (sphère ORL), anti-inflammatoire, cicatrisation des muqueuses (aphtes, conjonctivites)…

 

Le Bismuth (Bi) ⇒  Anti-infectieux, anti-inflammatoire, antalgique…

 

bismuth

L’Or (Au) ⇒ Anti-inflammatoire (contre l’arthrite, les rhumatismes…), stimulation du système immunitaire, des défenses naturelles, lutte contre la fatigue physique…

 

Le Magnésium (Mg) ⇒ anti-stress (action contre la spasmophile, la fatigue), intervient dans le métabolisme cellulaire, la production d’énergie, antalgique sur les muscles lisses…

 

Le Potassium (K) ⇒ Action sur le métabolisme cellulaire, enzymatique, action sur les muscles (crampes, douleurs, contractibilité…)…

 

Le Cobalt (Co) ⇒ vasodilatateur, hypotenseur, antispasmodique et hypoglycémiant. (indiqué pour l’hypertension, les migraines, les spasmes artériels, les palpitations, l’angoisse…)…

 

Cobalt

 

(Liste non-exhaustive)

 

Leur RÔLE?

 

Il est ESSENTIEL et MULTIPLE, voici quelques exemples: Les oligo-éléments interviennent au niveau immunitaire, lors de la réaction inflammatoire, la synthèse enzymatique, hormonologique, ils sont garants d’une structure et d’un métabolisme cellulaire adéquat, ils luttent contre les phénomènes oxydatifs, les radicaux libres…

 

Ce sont des modificateurs de terrain, adaptables à chaque individu (on traitera en fonction du sexe, de l’âge…), l’oligothérapie vise avant tout à rééquilibrer un organisme dans sa totalité et à améliorer son fonctionnement général dans sa globalité.

 

L’alimentation actuelle, même la plus équilibrée et la plus saine ne permet pas toujours d’apporter la quantité pourtant si infime d’oligo-éléments dont le corps a besoin pour bien fonctionner (la quantité doit être constante dans les tissus) et damned nous ne sommes pas capables de les synthétiser.

 

À cela se surajoutent différents facteurs qui majorent le risque de carence:
  • La pollution,
  • Le tabac, l’alcool, excitants… Mauvaise hygiène alimentaire,
  • Manque de sommeil,
  • Certains états: allergies, grossesse, activité sportive, croissance, …
  • Maladies d’origine microbiennes, virales…
  • Le stress, les bouleversements émotionnels, dépression et états dépressifs…

 

On résume:
⇒Pas assez d’oligo-éléments, apparition de troubles du métabolisme.
ET
⇒Concentration trop importante en oligo-éléments, risque de toxicité, donc apparition de troubles.

 

oligo-élément-300x169

 

En PRATIQUE:

 

L’OLIGOTHÉRAPIE: « mais Kezako que ça? »

 

L’oligothérapie est l’administration à l’organisme d’oligo-éléments à faibles doses.
Elle peut être basée sur la prise d’oligo-éléments essentiels ou non essentiels, de macro-éléments (calcium, sodium, phosphore…) ou d’éléments non présents à l’état normal dans l’organisme (or ou le bismuth…).

 

Il n’y a pas ou peu d’interaction médicamenteuse entre les oligo-éléments, l’homéopathie ou les médicaments allopathiques.

 

Ses buts:

 

  • Prévention d’une carence ou d’un déficit,
  • A visée thérapeutique,
  • Compensation d’une carence ou d’un déficit.

 

Les oligo-éléments sont souvent utilisés combinés, par exemple:

 

  • Cuivre/Manganèse (infections à répétition, fatigue chronique, déficit de concentration).
  • Cuivre/Or/Argent (renforcement des défenses immunitaires, anti-inflammatoire, anti-infectieux, antiviral).
  • Nickel/Cobalt (troubles digestifs à type de lourdeur, ballonnements, digestions difficiles).

 

D’ailleurs, les intéractions entre certains micro-nutriments peuvent potentialiser ou altérer l’effet de certains autres, par exemple:

 

  • Trop de ZINC bloque l’absorption du CUIVRE.
  • Le MANGANÈSE en excès empêche l’absorption du FER ainsi que son stockage.
  • Le NICKEL améliore l’absorption du FER. Etc.
  • Le LITHIUM renforce l’action du MAGNÉSIUM.

oligo-élément-300x169

 

Petits Conseils en vrac:

 

  • Adopter une alimentation riche en fruits, légumes, légumineuses, et diversifiée.
  • Sommeil, activité physique sont de précieux alliés.
  • Avant de débuter tout traitement, il est bon de consulter un spécialiste.
  • La durée et la fréquence du traitement peuvent varier selon le type de carence.
  • La prise se fera préférentiellement à jeun le matin ou avant les repas, un laps de temps d’une vingtaine de minutes est nécessaire entre chaque type d’oligo-élément (afin d’éviter les intéractions).
  • On trouve les micro-nutriments sous forme de comprimés sub-linguaux (tiens, Boiron a retiré Oligostim® du marché, snif), solutions buvables et ampoules (Oligosol®). Ils sont souvent présents dans la formule qui compose les complexes vitamines-sels minéraux et oligo-éléments (Alvityl®, Centrum®)…

oligosol

  • La voie sub-linguale permet une meilleure absorption, l’ingestion directe entraîne une dégradation par les sucs digestifs, éviter le toucher prolongé des comprimés avec les doigts et ne pas utiliser de cuillère en métal pour les solutions buvables.

 

CONCLUSION:

 

Les oligo-éléments utilisés à bon escient permettent de prévenir et traiter bon nombre de troubles.

 

L’été dernier, après avoir « analysé mon terrain »,  j’ai entamé une cure combinant plusieurs oligo-éléments. Les résultats sont là, notamment en ce qui concerne la prévention des infections (surtout ORL), l’état cutané (j’ai moins de boutons d’acné!) , la résistance physique (je me sens plus forte), l’état général.

 

La vie quotidienne, le stress, la pollution et la pratique de la course à pied (ainsi que tout autre activité physique intense et/ou longue) sont de gros « consommateurs » d’oligo-éléments!

 

Voilà, je crois que j’ai à peu près fait le tour, le plus simplement possible.

 

oligo-élément-300x169

 

J’insiste encore sur le fait de bien vous renseigner auprès de spécialistes avant de débuter quoi que ce soit.

 

Laurence, sélénium, cobalt, manganèse, cuivre et Cie…

 

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *