Run Have Fun Etc.

L’Enfer de La Boulette 2016

Week-end pourlingue en perspective, météo tellement exécrable qu’on n’a vraiment rien à envier au climat Brestois (au moins y a la mer et on atteint les 10° toute l’année)…

 

Pas un temps à sortir un traileur et pourtant…

 

Réveil tout « grrr » , tout « brrrrr » en ce lundi matin de Pâques (trop très tôt) du 28 mars 2016… Je traîne au lit, tourne, me retourne: Ouais, je ne sais pas si j’ai envie de me lever et aller courir.

 

OK, le moral est en berne depuis janvier, je sais user du « sourire de camouflage » à la perfection…
J’ai envie de soleil, de chaleur et de dépaysement, envie qu’on me foute la paix.

 

Houspillée par le DoudouCoach qui trouve toujours les mots un peu salauds justes et acérés pour t’élever un régiment vers le combat et (aussi) par mon amour-propre ébréché au passage, je saute dans mes sabots Ikéa.
Me voici moitié sapée, le regard embrumé et la tronche de biais devant mon petit-déjeuner.

 

Point d’avoine et de fruits cette fois-ci, ras le bol des soucis gastro-intestinaux. Eh, si tu voulais du girly et du glamour, bah fallait aller sur un blog de midinette: j’aime le rose, le champagne ET la bouillasse, faudra VRAIMENT s’y faire un jour!

 

Donc, c’est avec une certaine gourmandise (Oh Marie-Louise elle avoue!!!) que j’échange mes oatmeals contre du pain-d’épices, une banane, mon kéfir de fruit et un thé vert…

 

Le pain d’épices, c’est quand-même vachement bon!

 

On me souffle dans l’oreillette qu’il faudrait se magner le trognon si on veut prendre le départ à temps.

Nous voici en route pour L’Enfer de la Boulette, édition 2016, à Rouvroy Sur Audry en Thiérache, près de Charleville-Mezières.

 

l'enfer de la boulette 2016

Mon humeur est massacrante, la flotte, le vent et le froid nous accueillent dès la sortie de la voiture. Bordel de fiente de poisson-chat, bienvenu dans les Ardennes!

 

Nous récupérons nos dossards et nos goodies (sac bien garni, dont un super verre à binouse de la Brasserie des Fagnes), l’heure fatidique approche, alors hop! Hop! Hop!

 

verre brasserie des fagnes

 

L’Enfer de la Boulette c’est un trail de 27KM et un dénivelé positif de 750m environ et une course VTT enfant le matin.
L’après-midi, c’est l’épreuve VTT adulte (tu peux faire le combiné Trail+VTT!).
Elle fait partie de 2 challenges: Le CHALLENGE TRAIL CHAMP’ARDENNES et le CHALLENGE ARDENNES VTT UFOLEP.

 

Jusqu’à ce que le départ soit donné et que je me sente obligée de partir, je ne suis pas sûre d’avoir envie de participer tellement la météo me gonfle, tellement je stressouille, tellement j’avais envie de rester à glander, tellement je suis un p… d’ours ronchon actuellement.

 

Crédit photo Camille L.

Crédit photo Camille L.

Et puis l’amour de la course à panard de Hobbit et du dépassement de soi me rattrape, l’instinct bestial d’aller taquiner le bourrin à travers la cambrousse, Buff® sur la tête, cheveux hirsutes au vent!

 

Je remballe d’un coup mon humeur de merde, mon sourire de petite conne béate et beubeuh se dessine sur ma tronche de cake…

 

« Ouais ma gueule, c’est parti pour l’Enfer de Bouboule: Ils peuvent me casser moralement, physiquement, mais ils ne briseront pas mon âme de runneuse! »

 

JE SUIS LIBRE!

 

Pluie à torrent, vent cinglant, grésil tétanisant, froid de canard, glissades, pataugeage, une belle gamelle en plaquette à cause d’une boucle de roncier (la vache, prise au collet la Brooks!) rétamée de tout mon long, je me relève et repars aussitôt, morte de rire comme d’habitude!

 

Ruisselante, dégoulinante jusqu’au 25ème kilomètre, où un soleil radieux mais toujours pas chaud vient illuminer et fêter l’arrivée toute proche.

 

Quelques belles montées, de la boue, des feuilles mortes, un soupçon de caillasses, des ornières, des singles adorables, des bois, des champs, des paysages sympathiques avec un relief qui l’est tout autant!

 

Crédit photo Camille L.

Crédit photo Camille L.

Un mini-ruisseau à traverser en fin de course, rigolo! Allez, faut pas hésiter à y aller franchement, de toutes manières, tu ne peux plus te mouiller, puisqu’on on peut déjà te prévoir le programme essorage au finish!

 

Les PureGrit ont bien mangé!

 

puregrit l'enfer de la boulette runhavefunetc 28 03 2016

 

Organisation bien goupillée, bonne ambiance, balisage impeccable, un parcours où je ne me suis jamais ennuyée car ici les lignes droites sont aussi rares que le bitume.

 

Crédit photo Camille L.

Crédit photo Camille L.

Bénévoles forts sympathiques, toujours un petit mot d’encouragement, merci à vous!

 

À peine franchi la ligne d’arrivée au sec (punaise ça fait du bien!), on me tend un litre de lait (la laiterie est toute proche) et un yaourt bio fabriqué dans le coin en récompense.

 

« OMG, finir maculée de boue, décoiffée ET pas d’médaille? »

 

Et non ma gueule, la médaille ça sert à rien que de l’arborer sous toutes les coutures y compris celle de son slip sur IG, FB, Twitter ou Snap!

 

Oh j’rigole (pas tant que ça), c’est bien aussi la médaille, moi je préfère la bouffe et les autres trucs utiles.

 

Nos résultats:

97
58
ROUX PASCAL
V1M
NL
02:50:13
124 49 DECKER LAURENCE V1F PASSRUNNING 03:00:21

(157 classés, Le premier termine en 01h58 et le dernier en 03h23).

La collation finale? Des 9Bar, des barquettes LU (usine à Charleville), des fruits secs, de la banane, des mini-laits en brique… Bel assortiment!

 

12901240_255428021465186_5982698892477901735_o

ET une bière offerte, hyper motivant important!

 

Finisher runhavefunetc 28 03 2016

Viendez le 17 avril 2017 sur l’Enfer de la Boulette, les inscriptions sont d’ores et déjà ouvertes, 14€ le dossard, c’est vraiment peu onéreux et c’est une belle course!

 

Venez voir la jolie paire de cornes de Monsieur Jean-Marie Leborgne!!!

 

Crédit photo Camille L.

Crédit photo Camille L.

Allez, RUN HAVE FUN ETC. et RDV à Buis Les Barronnies, ça va piquer autrement sévère!

 

Les 25 bosses runhavefunetc 04 2016

 

Laurence, la life c’est un peu comme un trail: des hauts, des bas… Des hauts…

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

3 reflexions sur “L’Enfer de La Boulette 2016

  1. LEBORGNE Jean-Marie

    j’ai encore des frissons de te lire ,je viens d’apercevoir ce Roadbook qui se lit comme un Roadmovie . Merci pour cette promo inattendue Laurence, je partage ce blog avec mes bénévoles. Bonne saison Trail
    Jean-Marie le curée de l’Enfernale Boulette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *