Run Have Fun Etc.

16/02/2016 (RELATIVISER)

16 février 2016,

 

Très cher journal,

 

Tu vas finir par t’exclamer haut et fort que je radote.

 

elle radote runhavefunetc 02 2016

Parfois installé(e) dans une routine de vie, il suffit d’un rien…
Une poussière dans les engrenages et toute notre existence s’écroule.

 

Elle va encore se plaindre et alimenter le qu’en dira-t’on et là franchement elle s’en tape.

 

Comme vous le savez déjà (OMG elle a osé étaler sa vie perso sur la toile), ces derniers mois ne sont pas de tout repos dans ma sphère professionnelle.
J’en arrive à un point où je n’ai même pas envie d’aller bosser, comme si je n’étais plus pas à ma place.

 

Avez-vous remarqué comme le monde du travail ressemble à la flore intestinale?
Un microcosme où les opportunistes profitent de la dysbiose pour tacler saprophytes, commensales et autres charmantes bestioles…

 

microbes

 

Mon mal-être retentit sur la vie personnelle, le quotidien.
Mes relations s’en trouvent un soupçon tendues, je me sens agressée, mal dans ma peau.
Un monde où la confiance n’est plus de mise.

 

La course à pied, le sport (la bouffe aussi… Merdasse) sont devenus des refuges, des échappatoires (ouais, j’ai ptète pas choisi le bon mot).

 

chat beurk

Ma reconversion s’opère peu à peu, mes études pour pouvoir dispenser des consultations en naturopathie sont de bonne augure, ça me plaît et c’est de toutes façons une philosophie de vie à laquelle toute la famille s’adonne à différents degrés.

 

CONSTATER.

 

Avoir la chance d’être bien entouré(e), encore plus précieux que le diamant le plus pur…

 

Mes trois amours runhavefunetc 2015

J’ai conscience de la préciosité de l’amour porté par mes proches mais je sens que je perds pied peu à peu et je ne parviens pas toujours à apprécier ces petits moments si importants passés auprès des êtres chers.

 

J’en suis là.
Des bleus à l’âme pour la quadra!

 

Réagir, se donner des coups de pompe au fion, c’est bien joli.
JE NE SUIS PAS UNE FORCE DE LA NATURE!

 

Une nana lambda, voilà ce que je suis!

 

Quand je suis seule, j’essaie de me projeter dans un avenir proche, de ne voir que les points positifs: Retour au rythme de travail diurne, plus de route (60 bornes A/R depuis 6 ans) à effectuer…

 

Bien joli, MAIS les arguments positifs ne suffisent pas actuellement.
Moralement, je me sens toujours bafouée.

 

REFLECHIR.

 

Et puis j’ai cette ENORME envie de changer d’air dans un avenir plus lointain (ou pas).
«Changement d’herbage réjouit les veaux», un bel adage.
En germination, en gestation, je nourris des projets, des espoirs…

 

Pourquoi ne pas bouger pour de bon, aller voir plus loin si les prés ne sont pas plus verts?
Peut-être est-il tout simplement temps de se tourner vers ailleurs?
Infirmière en mode «reconstruction in progress».

 

Monsieur n’est pas hostile à mes idées, bien au contraire.
Au vu de la tronche mal lunée du monde du travail actuellement, nous devons juste trouver l’opportunité: Un poste pour lui et un pour moi!

 

RELATIVISER.

 

Regarder droit devant.
Pas évident.

 

booster original V2 bv sport runhavefunetc 2015

Les jours s’écoulent et me rapprochent inextricablement de ce changement de poste.
Et puis merde, le boulot (et tout ce qu’il englobe) n’aura pas ma peau!

 

Personne ne me fera perdre ce petit grain de folie ancré dans mon génotype!
Portrait runhavefunetc 2012
Se créer c’est bien, se récréer c’est encore mieux!

 

Justement, le trail me permet d’exulter les ondes négatives (et raboter mes hanches généreuses soignées à coup de cheesecake « maison » au passage).

 

station de trail herbeumont 16 02 2016

L’Ultra Trail des Côtes d’Armor arrive à grands pas, le stress monte, monte, monte…

 

Il va être temps de débuter mon petit remontant homéopathique à base de Gelsemium sempervirens (contre l’angoisse, le trac, impression d’être paralysé, sensation de malaise, céphalées, etc.).
Cette fois, j’ai décidé de le booster avec Ignatia amara (contre le trac, la fameuse boule dans la gorge, sensation d’étranglement, contrariétés, céphalées déclenchées par les odeurs fortes, etc.) et Nux vomica (contre la « révolte dépressive » du sujet très actif, surmené et/ou qui vit un échec, etc.).

 

Un «shoot» quelques jours avant l’Ultra et une cure de fond qui m’aidera à aborder plus sereinement les changements professionnels.

 

Crédit photo Illicopharma.

Crédit photo Illicopharma.

L’homéopathie, on y croit ou pas.

Chacun ses convictions. Ce que je peux en dire, c’est que la Nature est riche de solutions.

 

Au départ, il y a quelques années j’étais assez septique par rapport à l’homéopathie:
  • D’une part, les dilutions du principe actif étant très importantes, je me posais des questions quant à leur efficacité.
  • D’autre part, j’avais noté dans mon entourage un engouement pour cette alternative naturelle de se soigner. Phénomène de mode encore, où l’on use et abuse sans se soucier des conséquences! Beaucoup veulent s’éloigner des traitements classiques et remplacent allègrement l’allopathie par l’homéopathie. Prendre ses petites granules et ses petites globules comme on prendrait ses petits comprimés et ses petits sachets!
  •  Je vois aussi malheureusement en service défiler des ordonnances de patients dignes de parchemins anciens où s’étalent des prescriptions allopathiques suivies d’une liste faramineuse de noms de plantes.
    Il en résulte un savant mélange explosif parfois!
    Et d’entendre: «Ce n’est pas dangereux ce sont des plantes!».
    Pisser dans un violon c’est ce que j’ai l’impression de faire quand je tente une mini-éducation.

 

L’HOMEOPATHIE n’est pas anodine, on ne l’utilise pas comme on prendrait ses cachetons habituels, ni comme on croquerait des bonbons à la violette!

 

Bref, nous aurons l’occasion d’en disserter plus sereinement dans un autre article, spécialement écrit pour cette spécialité qui doit s’adapter en fonction de chacun (ce qui fonctionne chez Raymonde ne réglera pas le problème de Mauricette).

 

SINON, dans la rubrique « Fouette-moi je suis vilaine »:
  • J’ai mangé des fraises espagnoles le 14/02, oui je sais c’est mal de grailler des fruits forcés en serre comme des poulets en stabul’.
  • Toujours accro au Coca Zéro®, difficile de décrocher.
  • Cet aprèm’ j’ai fait la fête à une part de cheesecake.
  • Juste après le cheesecake j’ai culpabilisé et aussitôt enfourché pour 40′ le vélo elliptique qui trône au milieu du salon.

 

cheesecake runhavefunetc 14 02 2016

  • Pour me changer les idées, je regarde Ugly Betty, j’en suis déjà à la saison 3… Damned Canalsat à la demande!

 

ugly betty

  • Je fais mon LeBodyChallenge devant Psycho-Pass, mouais, les mangas ça rend gaga… Damned Netflix!

 

Merci de m’avoir lue, je pense que mon temps de séance est écoulé.

 

Combien vous dois-je Docteur?
A la prochaine!

 

Run Have Fun Etc. allez, t’es cap? Et si on essayait un peu de croire en nos rêves?

 

runhavefunetc 01 2016

 

 

Laurence, Calimero à pieds de Hobbits sans la coquille

Rendez-vous sur Hellocoton !

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

Une réflexion au sujet de “16/02/2016 (RELATIVISER)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *